Jeux de Mots


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mots imposés - 1

Aller en bas 
AuteurMessage
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Mots imposés - 1   Mar 17 Jan - 15:26

Ecrire un texte comprenant les mots suivants :

ballon - éteindre - clarté - aumône - cerise - tribu - souper - orteil - gymnastique - crier - biberon - user - châle - crevasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Ma grand-mère   Ven 20 Jan - 21:44

Ma grand-mère

Au sein d’une grande tribu, il y avait ma grand-mère. Je me rappelle de petits « trucs », de détails de ma grand-mère. Son châle usé par les années qu’elle ne quittait jamais, je le croyais cousu à même sa peau ! Sa façon malicieuse de choisir les chocolats après souper en prenant soin de ne déguster que ceux à la liqueur, avec la cerise confite dont elle mâchouillait le noyau jusqu’à la coupure pub de son émission de variété.
J’adorais observer la crevasse qu’une ride creusait dans son cou, et ses orteils tordus qui dépassaient de ses chaussons qu’on aurait dits volés à une infirmière.
Et quand au matin, les bébés de la famille avalaient goulûment leurs biberons respectifs, ma grand-mère, elle, s’envoyait un p’tit ballon de rouge histoire de pas perdre la forme. Elle me toisait d’un œil rieur et me faisait une bise tonitruante sur le front.
Elle était fière et sans chichis, jamais elle n’aurait demander l’aumône ou se serait plainte parce que sa peau avait perdu la clarté de sa jeunesse. Et lorsqu’elle criait, c’était toujours pour qu’on monte le son de sa télé !
Alors, quand je la vois allongée là, éteinte et le châle noué sur son cœur, je ne peux m’empêcher de penser qu’elle va se mettre à virevolter et, dans un pas de gymnastique, faire claquer sur mes joues mouillées, un dernier baiser.

clo

_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
Zitoun
Plume de Ptérodactyle
avatar

Nombre de messages : 475
Localisation : Etre là où ne pas être...
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Mots imposés - 1   Jeu 26 Jan - 21:56

Je m'apperçois que je l'avais déjà lu sans te donner mon avis...
Et bien c'est très bien! Smile
Les mots ne semblent pas avoir été une contrainte, ils sont même très bien employés.
Je les note et je planche dessus...

Ztn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plookissimo.blogspot.com
Zitoun
Plume de Ptérodactyle
avatar

Nombre de messages : 475
Localisation : Etre là où ne pas être...
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Mots imposés - 1   Jeu 26 Jan - 23:56

Arrow Marre de faire de la gymnastique pour tenter d'éliminer le gâteau du souper de la veille et finalement réaliser qu'on en a éliminé que la cerise. Envie que le superflu s'en aille sans crier gare, par l'opération du Saint Bistouri. Faut que ça cesse. Ne supporte plus ses langes, ses pleurs, ses biberons rendus sur mon épaule. Sa faute si pris du poids et ressemble à un ballon de plage dégonflé. N'aurais jamais dû accepter de fonder une tribu. Pas faite pour. Trop égoïste. Sa faute aussi si insomnies sur insomnies, si fatigue perpétuelle, si aucune vie sociale. Envie d'éteindre cette clarté venu de la crevasse de mes entrailles. Prendre un châle et boucher tous les orifices possibles. Le rendre hermétique au moindre atome d'oxygène. Attendre l'immobilité totale jusqu'à son plus petit orteil. L'emmener au lac qu'il aime tant. Ultime promenade. Ne pas oublier de donner l'aumône à l'homme usé du banc sous le saule-pleureur. S'immerger ensemble dans la pureté aquatique. S'arrimer dans les boues abyssales. Ne plus bouger. Etre libre. Enfin.



Ztn Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plookissimo.blogspot.com
Taho!
plume de mammouth
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 38
Localisation : Chez les dauphinois gratinés...
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Mots imposés - 1   Ven 27 Jan - 10:17

Heu... c'est spécial comme façon de raconter cette histoire, en style télégraphique...
En plus il neige (pardon, ça c'est chez moi) !
Le thème est bien respecté, j'accroche moins avec l'histoire, mais l'égout et les odeurs...

Bravo Zitoun

_________________
- 8 lettres
- Pas mieux

Arrow Nouveau forum : Jeuxdemots.info ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taho.info/blog
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Mots imposés - 1   Ven 27 Jan - 20:49

C'est assez sombre mais pas mal, j'aime beaucoup. Juste que certains mots sont peut-être un peu trop capilo-tractés genre "châle" mais vu que c'est poétique ça passe bien !!

clo

_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
Peroline
Plume de Ptérodactyle
avatar

Nombre de messages : 590
Localisation : Gerland's road / Grenoble's bed
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Mots imposés - 1   Dim 12 Mar - 20:17

Voilà mon texte avec les mots imposés. L'utilisation du mot "châle" est peut-être un peu capilo-tractée mais je tenais à mon idée. Je vous laisse découvrir....

Gontran venait d’être accepté dans la tribu du châle, le « chemin vers l’ale ». Personne ne signait pour intégrer ce club, et, à vrai dire, une fois membre, on aurait donné n’importe quoi pour le quitter. Y entrait le désespéré, prêt à demander l’aumône pour un verre de vodka ; y entrait le fier, qui gardait la conviction honteuse que, selon lui, l’heure de l’apéro sonnait à tout moment. Un jour, on signait pour être membre de ce club du silence, sans en avoir le choix. C’était la règle.

Après tout, ça n’était pas de sa faute, à Gontran. Ses parents ne lui avaient pas fait de cadeau en lui donnant un nom pareil. Son père, fan de Walt Disney, avait toujours admiré les numéros de gymnastique de Mickey et ses amis. Il adorait surtout leurs pieds, sans trop savoir pourquoi, et, les week-ends, il s’enroulait les orteils dans du sparadrap et enfilait un costume de marin, à l’image de Donald.

Quand Maggie avait appris qu’elle était enceinte, le nom de Gontran s’était imposé. Le minuscule bébé était à peine sorti du ventre chaud que son père l’avait pris dans ses bras en lui disant : « Mon Gontran ! ». L’enfant s’était mis à crier. Le Pater Familias avait peu à peu pété les plombs et en quelques années, la maison était devenue un véritable musée. Les murs avaient été recouverts de posters à l’effigie des cartoons, et tous les objets avaient été frappés du sceau de WD, de la serviette de bain au biberon du bébé, du paillasson de l’entrée aux dessous de verre, qu’on sortait au petit déjeuner comme au souper.

A 42 ans, comme tous les soirs, Gontran était assis au comptoir de son bar préféré et commandait un troisième ballon de vin rouge à Gégé. A « La Crevasse », il avait ses habitudes et ses us ; les pieds de son tabouret avait fini par user le plancher miteux. La « Crevasse » était le symbole de sa brèche à lui, son point faible et pourtant, il aimait ce bar depuis la première fois où il y était entré. Le matin, les rideaux encore tirés stoppaient la clarté agressive des premiers rayons du soleil, et le soir, Gégé annonçait l’heure des adieux pour la journée en rangeant les bouteilles. Pendant une nuit, il laissait Gontran face à ses ténèbres. Pendant une nuit, Gontran devrait supporter la douleur de voir s’éteindre, pour quelques heures, la plénitude douce et amère que faisait naître sa passion interdite.

Ce soir-là, Gontran commanda le fameux cocktail maison de Gégé et versa le contenu d’une petite pilule rouge dans son verre. « C’est quoi, cette merde, Gontran ? » demanda Gégé. A l’évocation de son nom, Gontran frissonna et sut qu’il avait fait le bon choix. « La cerise sur le gâteau. Pour bien finir la soirée… ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peroline.over-blog.com
Zitoun
Plume de Ptérodactyle
avatar

Nombre de messages : 475
Localisation : Etre là où ne pas être...
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Mots imposés - 1   Dim 12 Mar - 23:31

Je t'ai déjà donné mon avis mais bon je le redis...
J'aime bien mis à part le coup du "châle" qui est pour moi complètement incompréhensible à la base et trop capilo-tracté après explication du pourquoi du comment MAIS je tiens à souligner la recherche et l'effort que tu as fait pour utiliser ce mot!!!

Donc bravo!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plookissimo.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mots imposés - 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mots imposés - 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transe fusion lettrine
» -! Technique !- JRM* - Freestyle à partir de 18 mots imposés
» Sinistre manoir exercice avec mots imposés, le même que celui de Flamme
» Les mots imposés du mois de Mars. Venez nous proposer vos inspirations.
» Temps d'automne Exercice de septembre avec mots imposés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeux de Mots :: Atelier :: Mots imposés-
Sauter vers: