Jeux de Mots


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fin imposée - 2

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Taho!
plume de mammouth
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 38
Localisation : Chez les dauphinois gratinés...
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Fin imposée - 2   Jeu 13 Avr - 13:01

Ecrire un texte qui doit obligatoirement se terminer par : "C'est pourquoi il décida de ranger cette boite et de ne plus jamais l'ouvrir."

_________________
- 8 lettres
- Pas mieux

Arrow Nouveau forum : Jeuxdemots.info ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taho.info/blog
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 13 Avr - 15:53

Ah tiens ! C'est marrant, c'est quasiment la dernière phrase d'une de mes nouvelles inachevées (mais dont la fin est écrite lol ) !

clo

_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
Peroline
Plume de Ptérodactyle
avatar

Nombre de messages : 590
Localisation : Gerland's road / Grenoble's bed
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 13 Avr - 19:13

Moi, je lis ça et je pense tout de suite à la boîte de pandore dans Charmed, aux livres sacrés de la momie... Très fantastico-débiles, ces références-là, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peroline.over-blog.com
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Mer 3 Mai - 12:23

Trois textes en deux jours, je n'arrête pas ! C'est un festival ! Pourvu qu'ça dure !

Jean faisait le ménage, astiquant l’appartement de fond en comble. Il s’étonnait lui-même, toussotant sous la poussière, de son combat soudain contre évier crasseux et four calciné. L’aspirateur dans une main, le lave vitre dans l’autre, il rendait propre et net le nid douillet qui accueillerait bientôt un nouvel arrivant. Florence allait arriver dans quelques heures avec, dans les bras, le petit Jules fraîchement débarqué de sa matrice confortable.
Et plus Jean débarrassait la chambre des moutons de poussière, plus il sentait monter en lui un sentiment agréable de bien-être, la sensation d’avoir enfin réussi quelque chose, d’être passé à l’étape supérieure. Bien sûr, avec Florence, comme dans tous les couples, cela n’avait pas été simple tous les jours, ils se disputaient pour rien. Mais depuis la première échographie, depuis le premier battement de cœur entendu à travers la machine, ils se tenaient par la main sans jamais vouloir se lâcher. Le petit Jules, encore petit haricot niché dans le ventre de Florence, avait consolidé leur couple, les avait rendu plus forts alors qu’ils étaient parfois à la limite de la rupture.
Et, en passant le nouveau balai Swifer télescopique (quelle merveilleuse invention, se disait Jean) au dessus de l’armoire de leur chambre, Jean se remémora avec joie le délicat souvenir de ces premiers instants. Lorsque soudain, le balai toucha quelque chose là-haut. Jean prit une chaise et grimpa, la main tâtonnant le dessus de l’armoire. Sa main trouva une boîte à chaussures. Jean se mit au bureau et ouvrit son étrange découverte. Il y avait là une liasse d’une dizaine de lettres dans des enveloppes de différentes formes et couleurs mais avec la même inscription, le même destinataire : Florence.
Il ne put s’empêcher d’en ouvrir une.

Ma tendre Florence,

Tu vas sans doute trouver cette façon de faire un brin vieux jeu, mais j’aime le secret d’une relation épistolaire et le piment qu’elle ajoute à une liaison. Je ne cesse de penser à toi depuis lundi dernier, je pense à ta bouche, à ton parfum si doux et à ton ventre délicat. J’avais envie de toi depuis longtemps mais je n’ai jamais osé car, même si je connaissais à peine Jean, je ne voulais détruire quelque chose. Mais depuis quelques jours, je t’ai sentie disponible, je n’avais pas tort n’est-ce pas ? Et dire que nous avons fait ça comme deux lycéens, en plein milieu de la journée dans un petit hôtel ! J’étais fébrile, un tel frisson ne m’était pas arrivé depuis des lustres ! Sentir une peau tant désirée, frôler du bout des doigts la courbe de tes hanches jusque là interdites, j’étais pétrifié ! Je n’avais pas fait l’amour ainsi depuis….


Jean replia la lettre. L’agréable sensation de bien-être qui le submergeait s’envola laissant place à la nausée. La lettre datait du 20 mars 2004, soit un mois avant que Florence ne soit enceinte de Jules, soit le moment où leur relation commença à prendre ce chemin douloureux. Un drôle d’éclair traversa alors l’esprit de Jean : Florence avait-elle délibérément tout fait pour tomber enceinte, lui donner un fils pour se déculpabiliser ? Croyait-elle qu’un enfant était un pansement qu’on se colle sur la conscience pour la dépolluer ? Il se sentit trahi mais il savait qu’ils avaient surmonté tout cela, que Jules était là maintenant.
Il ne put s’empêcher tout de même de parcourir les autres lettres. Elles parlaient toutes de la même chose. L’homme, dont Jean se foutait de savoir le nom, décrivait leurs parties de jambes en l’air comme des poèmes de Ronsard. Parfois, il mentionnait Jean, consolant lui aussi sa conscience en demandant de ses nouvelles. Ces lettres étaient ridicules et stériles.
Seule la dernière attira son attention, elle datait 2 mai 2004.

Florence,

Comment ça tu es enceinte ? C’est incroyable ! J’ai pourtant pris toutes mes précautions ! Tu vas le garder ? Pourquoi me le balancer comme ça alors que ça fait déjà deux semaines qu’on ne se voit plus ? Ecoute, moi je ne peux pas assumer ça, d’autant plus que tu es retournée vers Jean. Reste avec lui, je suis sûr qu’il sera un bon père pour le gamin. De toute façon, je suis muté à Paris, je pars dans trois semaines.
Toutes mes félicitations.


Jean replia la lettre soigneusement et referma la boîte. Il ravala une larme, mais malgré tout cela, il ne pouvait s’empêcher de repenser à la première échographie, au ventre rond de Florence, aux neufs mois passés près d’elle à regonfler les coussins sous son dos, à lui masser les pieds, à lui faire de monstrueuses salades de fruits. Et surtout il repensa à l’accouchement, à la tête de Jules découvrant le monde, à ses petits doigts potelés saisissant l’air et à ses beaux yeux bleus qui l’appelait déjà « Papa ».
La porte de l’appartement s’ouvrit. Jules pleurait.
« - Jean, tu es là ? Oh, tu as tout rangé, comme c’est gentil ! Jean ? Où es-tu ?
-Je suis là, Flo ! Dans la chambre, j’arrive ! »

C’était lui son père, et qu’importe ce qui avait bien pu se passer avant. C’est pourquoi il décida de ranger la boîte et de ne plus jamais l’ouvrir.

Clo

_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
Zitoun
Plume de Ptérodactyle
avatar

Nombre de messages : 475
Localisation : Etre là où ne pas être...
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 4 Mai - 21:10

Pas mal moi je dis.

Effectivement, "Pourvou qu'ça doure!"


Un peu s***pe la Florence quand même, guys, don't you think Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plookissimo.blogspot.com
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 4 Mai - 21:11

Boarf oui, mais bon, c'est pas de sa faute aussi.....Enfin si..mais bon...rho pis crotte !

clo

_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
Zitoun
Plume de Ptérodactyle
avatar

Nombre de messages : 475
Localisation : Etre là où ne pas être...
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 4 Mai - 21:15

Je t'ai connu plus perspicace ma soeurette...

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plookissimo.blogspot.com
Taho!
plume de mammouth
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 38
Localisation : Chez les dauphinois gratinés...
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 11 Mai - 19:29

dur pour Jean en effet... Mais il réagit bien pour un cocu je trouve...

joli texte une fois de plus !


_________________
- 8 lettres
- Pas mieux

Arrow Nouveau forum : Jeuxdemots.info ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taho.info/blog
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 11 Mai - 19:31

Ah j'ai cru que tu n'allais jamais le lire celui-là !!!!

mais merci !

Et tu sais, je voulais faire passer le message qu'avant d'être un cocu, c'était un père. Et que l'amour qu'il avait déjà pour son fils submergeait la trahison de Florence.

clo

_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
Taho!
plume de mammouth
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 38
Localisation : Chez les dauphinois gratinés...
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 11 Mai - 20:17

je l'avais gardé pour plus tard. En gros, maintenant quoi !
c'est bien comme ça que je l'avais compris ! la fin est bien amenée et c'est joliment écrit, comme toujours


_________________
- 8 lettres
- Pas mieux

Arrow Nouveau forum : Jeuxdemots.info ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taho.info/blog
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 11 Mai - 21:26

Flatteur va ! hihi !

clo

_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
Taho!
plume de mammouth
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 38
Localisation : Chez les dauphinois gratinés...
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Ven 12 Mai - 9:03

si on peut même plus être sincère !


_________________
- 8 lettres
- Pas mieux

Arrow Nouveau forum : Jeuxdemots.info ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taho.info/blog
Peroline
Plume de Ptérodactyle
avatar

Nombre de messages : 590
Localisation : Gerland's road / Grenoble's bed
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Lun 15 Mai - 15:17

Moi aussi j'ai beaucoup aimé.
C'est tout.
J'aime bien comme t'écris, ma copine.

king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peroline.over-blog.com
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Lun 15 Mai - 15:22

Hihi c'est gentil,

clo

_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 8 Juin - 18:44

Dites donc, il y a beaucoup de thème comme celui-ci qui sont à l'abandon hein.... Neutral Je ne suis pas très contente !!!! Evil or Very Mad

Je vais poster une nouvelle fin imposée mais j'aimerais bien que certains se frottent à celle-ci aussi.

Aller courage !!!!!




_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
anonia
plume d'aigle
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 33
Localisation : le fin fond de ma chambre...
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 8 Juin - 19:18

t'inquiète j'y travaille en ce moment-même !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 8 Juin - 19:41

Youki !!





_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
Taho!
plume de mammouth
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 38
Localisation : Chez les dauphinois gratinés...
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Jeu 8 Juin - 21:01

Tu connais mon problème...


_________________
- 8 lettres
- Pas mieux

Arrow Nouveau forum : Jeuxdemots.info ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taho.info/blog
anonia
plume d'aigle
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 33
Localisation : le fin fond de ma chambre...
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Ven 9 Juin - 12:26

Alors je vous précise que ce thème sur lequel j'ai travaillé m'a donnée pas mal d'idées mais ne pouvant toutes les développer et su'il faut que ce soit la bonne fin il y aura donc une suite !!!!!!!!!!!

Bernard venait de perdre sa femme il y a à peine une semaine. Elle a été incinérée deux jours auparavant en présence de toute sa petite famille. C’était son chois avait-elle dit. Elle le savait. Elle savait qu’elle allait mourir mais personne d’autre ne le savait. Elle ne voulait pas que les autres changent envers elle. Même son mari, son tendre époux qu’elle aimait tant depuis près de soixante longues et merveilleuses années, ne devait en aucun cas le savoir. Il en aurait été malade s’il l’avait su. Elle le savait. Elle savait tout. Il le sait maintenant. Il se rend compte du sacrifice que sa femme a fait. Elle n’aurait jamais dû faire ça. Il aurait tellement aimé qu’elle reste et qu’il y aille à sa place. Mais dans la lettre qu’elle lui a laissé, elle a écrit que c’était son devoir. C’était à elle de le faire. Elle l’a fait. Maintenant il est seul. Tout seul. Rien ne la ramènera, il en est bien conscient.

D’un coup il se rappela que deux jours avant sa mort, sa femme lui a offert son prochain cadeau d’anniversaire qui pourtant a lieu le mois prochain. Elle lui avait fait promettre de ne pas l’ouvrir avant ses quatre-vingts ans ce qu’il aurait fait dans d’autres circonstances. Mais il voulait savoir. Maintenant. Il prit donc le paquet orné de papier bleu-vert. Sa couleur préférée. La couleur des yeux de sa femme. Elle faisait tout ce qu’il aimait.
Il ouvrit le paquet sans le déchirer. C’était une boîte. Il la regarda quelques instants avant de l’ouvrir. Il avait peur. Peur de ce qu’elle contenait. Il se décida et l’ouvrit complètement. Une enveloppe. Dedans une lettre toute douce.

« Mon chéri,
Je ne t’ai pas tout dit.
Tu ne sais rien.
Regarde bien tout ce qu’il y a dans cette boîte.
Je ne serai plus là.
Tu as le droit de savoir.
Pardon.
Je t’aime et t’ai toujours aimé.
Ta puce. »

Il pleura, posa la lettre sur le sol à côté de lui. Une autre grosse enveloppe se trouva au fond.
C’était rempli de papiers officielles et de photos.
Il découvrit que ses enfants ne sont pas ses vrais enfants. Elle n’a jamais réussi à accouché sans mettre au monde des enfants morts. C’est pour cela qu’elle ne voulait jamais qu’il assiste aux accouchements lui disant que c’était pour son bien. Elle lui a menti deux fois. Mais alors comment ?
Ne voulant en voir plus sur celle qu’il adorait et qui lui a menti, il arrêta avant de la haïr après tant d’années de bonheur. C’est pourquoi il décida de ranger cette boîte de ne plus jamais l’ouvrir.


Plein de secrets sur cette famille à l'air si heureuse !!! je vous le garantis.
Prochainement une suite pour comprendre.

bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Ven 9 Juin - 12:30

Yop tu nous fais une saga Anonia ? Wink

Je trouve l'idée de ton texte sympa mais essaie de la retravailler un peu, certaines phrases sont un peu maladroites et on s'y perd parfois.

J'attends la suite, j'adore les secrets de famille study geek



_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
anonia
plume d'aigle
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 33
Localisation : le fin fond de ma chambre...
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Ven 9 Juin - 12:33

ben en fait j'ai pas eu trop le temps je viens de le taper à l'ordi et je voulais le mettre maintenant. mais promis je vais le revoir en faisant la suite.
au fait je la mettrai où Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : In this curious place
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Ven 9 Juin - 12:34

Tu peux soit le mettre ici dans la continuité, soit dans "libres". A toi de voir !!



_________________
Il venait, en chantant, onze petites filles aveugles de l'orphelinat de Jules l'Apostolique - L'Ecume des Jours, Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pamplemoussebleu.blogspot.com
anonia
plume d'aigle
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 33
Localisation : le fin fond de ma chambre...
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Ven 9 Juin - 12:36

je le mettrai ici alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taho!
plume de mammouth
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 38
Localisation : Chez les dauphinois gratinés...
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Ven 9 Juin - 12:43

D'accord avec Clo, on dirait que tu l'as fini un peu vite. A trop vouloir garder le secret et à tourner autour dans ton texte, on s'y perd un peu...

Il y a beaucoup de choses intéressantes dans ton texte, mais il mériterait d‘être un peu retravaillé...

Bravo en tout cas pour t‘être attelé à la tache de ce thème pas si simple !


_________________
- 8 lettres
- Pas mieux

Arrow Nouveau forum : Jeuxdemots.info ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taho.info/blog
Taho!
plume de mammouth
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 38
Localisation : Chez les dauphinois gratinés...
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   Ven 9 Juin - 12:44

J'oubliais : vivement la suite !


_________________
- 8 lettres
- Pas mieux

Arrow Nouveau forum : Jeuxdemots.info ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taho.info/blog
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin imposée - 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin imposée - 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elément imposé 36 : Samal
» Mai - Challenge 3 : thème imposé
» Octobre - challenge n°3 : sketch imposé
» [RESOLU] [AIDE] La taille de ce fichier dépasse la limite imposée...
» kit imposé n° 67 : Ludi7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeux de Mots :: Atelier :: Thèmes-
Sauter vers: